Blog

Occupez-vous de vos fesses

Je dédicace ce tee-shirt à Monsieur Yannick Buttet ainsi qu'à tous les autres docteurs et donneurs de leçon. De mon côté, au nom du gouvernement valaisan, je poursuis les négociations avec l’armée afin de maintenir les places d'apprentissage de l’aéroport de Sion. Pour ce qui est du site de Savatan, nous avons signé un accord qui garantit son maintien jusqu’en 2019. Plus de 1'000 aspirants ont été formés dans cette école. Merci à Monsieur Blattmann, chef de l’armée, ainsi qu’à notre conseiller fédéral Ueli Maurer, en charge du DDPS. 
Infos : http://www.radiochablais.ch/informations/infos/13630-oskar-freysinger-monsieur-buttet-occupez-vous-de-vos-fesses

Feb. 9, 2014: A Sign Of Hope

STOP à l'immigration de masse

Once more the Swiss people has proven its courage and wisdom. Against the whole political, economical and media system and its multimillion brainwashing campaigns, it’s affirmed its will to control its own immigration policy. The globalist bureaucrats waved the same threats, the same apocalyptic prophecies as in 1992, when Switzerland refused to enter the EEC. Despite this, the Swiss have adopted a sovereign decision that is echoing widely beyond the borders of their nation. By refusing to sacrifice their prosperity on the altar of global economy, they stated once again their commitment to selfdetermination and freedom.

It is up to the federal government now to respect their will!

Today, the heart of Europe is beating stronger than ever. It bears a white cross on a red ground!

9.2.2014 : Un signe d'espoir I Ein Zeichen der Hoffnung

STOP à l'immigration de masse

 

Le peuple suisse vient de prouver une fois de plus son courage et sa sagesse. Contre tout le système politique, économique et médiatique et sa campagne à millions, il a affirmé sa volonté de réguler de manière autonome le domaine de l’immigration. Les bureaucrates de la mondialisation ont proféré les mêmes menaces, produit les mêmes prophéties apocalyptiques qu’en 1992, au lendemain du «non» à l’Espace économique européen. Rien n’y a fait : les Suisses ont pris une décision souveraine dont le retentissement dépasse déjà largement les frontières de leur pays. En refusant de brader leur prospérité sur l’autel de l’économie mondialisée, ils ont réaffirmé leur attachement à l’autodétermination et à la liberté. 

Au conseil fédéral désormais de respecter cette volonté! 

Aujourd’hui, le cœur de l’Europe bat plus fort que jamais. Il est frappé d’une croix blanche sur fond rouge!

 


 

Ein Zeichen der Hoffnung

In der heutigen Abstimmung hat das Schweizer Volk einmal mehr seinen Mut und seine Weitsicht bewiesen. Gegen die vereinten Kräfte des politischen, wirtschaftlichen und medialen Systems und seiner Millionenkampagne hat es seinen Willen kundgetan, die Einwanderungspolitik des Landes wieder autonom bestimmen zu können. Die Wirtschaftsbürokraten und Globalisierer aller Couleur haben dieselben Drohungen und apokalyptischen Prophezeiungen vorgebracht wie 1992. Die Schweizer Bürger liessen sich jedoch nicht einschüchtern und fassten einen souveränen Entscheid, dessen Echo weit über die Grenzen des Landes hinaus reicht. Der Souverän will seinen Wohlstand nicht mehr länger den Interessen der globalisierten Wirtschaft opfern und hat gezeigt, wie wichtig ihm Selbstbestimmung und Freiheit sind.

Nun liegt es am Bundesrat, diesen Willen zu respektieren.

Heute schlägt das Herz Europas stärker denn je. Es pulsiert unter einem weissen Kreuz auf rotem Grund!